Une Grande Ecole : Pourquoi pas moi ?

Un programme d’égalité des chances dans l’accès aux études supérieures porté par le Centre Égalité des Chances de l’ESSEC depuis 2002. Il permet à des collégiens et lycéens issus de milieu populaire de préparer leur orientation ainsi que leur entrée au lycée et/ou dans les études supérieures, en développant les compétences qui y sont attendues.

Le programme

Une Grande Ecole : Pourquoi Pas Moi ? (PQPM) a pour objectifs de :

  • Permettre à chaque jeune de construire son projet personnel et professionnel en valorisant ses atouts, en l’amenant à mieux se connaître, à mieux comprendre le monde qui l’entoure, à découvrir la richesse de l'enseignement supérieur et à développer les compétences qui y sont attendues.

  • Sensibiliser les étudiants de l’ESSEC aux réalités de la société, tout en leur permettant de développer de nouvelles compétences grâce à une expérience humaine et citoyenne forte et transformatrice.


CONTACTEZ-NOUS !

Mégane RECEGANT

Cheffe de projet PQPM

01 34 43 36 38

recegant@essec.edu

En partenariat avec

Les Cordées de la Réussite institutionnalisent depuis 2008, des partenariats entre un ou plusieurs établissements d'enseignement supérieur (grandes écoles, universités), des lycées comportant des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) ou des sections de techniciens supérieurs, et des lycées et collèges "sources" relevant prioritairement de la politique de la ville. Ce dispositif national s'est inspiré d'un certain nombre d'expérimentations locales, dont celles menées à l'ESSEC.

Les publics visés :

Jeunes de milieu populaire : collégiens de 3ème et lycéens de 1ère et Terminale

Critères de sélection :

  • Être scolarisé(e) dans un établissement partenaire

  • Avoir un potentiel scolaire identifié par les enseignants

  • Etre motivé(e)

  • Etre issu(e) d'une famille peu familière des études supérieures en France


Modalités pratiques

Le programme PQPM se déroule tout au long de l'année de Troisième pour les collégiens, et sur deux années, en Première et Terminale, pour les lycéens.

Il se compose de :

    • Séances de tutorat de 2 ou 3h, le mercredi après-midi ou le samedi matin à Cergy;

    • Ateliers spécialisés pendant les vacances scolaires ;

    • Sorties et événements certains samedis : sorties culturelles, découverte des métiers et filières d’études, cérémonies de lancement et de clôture.

Le programme propose un entraînement de fond, qui vise à développer chez les jeunes des compétences nouvelles :

    • Se sentir légitime et avoir une meilleure connaissance de ses capacités

    • Développer des comportements et compétences nécessaires pour réussir une scolarité ambitieuse (aisance orale, ouverture d'esprit, adaptabilité, sociabilité, responsabilité, travail en équipe...)

    • Mieux comprendre le monde qui les entoure, dans toutes ses dimensions, pour s'y sentir pleinement acteur.

Les étudiants-tuteurs de l'ESSEC sont au coeur du dispositif. Volontaires et bénévoles, ils animent chaque semaine et pendant un an des séances de tutorat. Cette expérience est très enrichissante pour les étudiants : développement de compétences professionnelles, mais aussi satisfaction de contribuer à une action sociétale porteuse de sens. L'engagement des étudiants dans le tutorat est aujourd'hui reconnu dans leur cursus d'études (validation d'un mois d'expérience professionnelle).

Un responsable de chaque établissement scolaire est chargé de proposer le tutorat aux élèves et garantit la bonne articulation entre le lycée / collège et l'ESSEC.

Chiffres clés

2

sites de tutorat : l'ESSEC à Cergy et la mairie de Drancy

240

jeunes tutorés

55

bénévoles chaque année

14

établissements scolaires partenaires

3

départements : 95, 78 et 93

2600

alumni PQPM


Témoignages

Sarah, tutorée, PQPM Collège

J'ai appris à m'exprimer, à ne plus avoir honte de ce que je suis. J'ai attisé ma curiosité, développé ma culture générale, créé des liens avec des personnes que je ne connaissais pas (ou peu)... Quand je rentrais dans cette grande école, je me sentais fière, presque invincible. Je pouvais combattre ma timidité et devenir presque adulte.

Hafidhou, tutorée, PQPM Lycée - diplômé d'une école d'ingénieurs

Sans PQPM, je pense que ma trajectoire scolaire et même de vie ne serait pas la même. Vous avez su me rendre curieux et m'avez permis de me fixer des objectifs qui semblaient inaccessibles à un lycéen de ZEP comme moi. Me faire sortir de ma cité m'a montré que la vie ne se résumait pas à mon quartier et que mon avenir pouvait être différent.

Lucas, étudiant-tuteur à l'ESSEC

« L’expérience de tutorat m’a permis de me confronter à une réalité sociale que je n’avais que peu appréhendée auparavant. J’espère avoir pu aider mes tutorés à atteindre les objectifs qu’ils s’étaient fixés. De leur côté, ils m’ont apporté une ouverture culturelle et sociale inattendue, très enrichissante pour mes expériences futures.